Historique de l’association

1984 :

Marie Jeanne Vieillemaringe participait à « Terre des enfants – Saint Cloud » en 1984 alors qu’elle était institutrice à Triel sur Seine (depuis 1953) : – actions au Guatemala avec des religieuses espagnoles ; – actions à Madagascar (un « rêve d’enfant » pour elle…) ; – contacts avec un ami prêtre « fidei donum » en 84 à Madagascar et début des parrainages à Madagascar…

1986 :

Suite à un premier voyage à Madagascar en 1986 avec son amie Bernadette, Marie Jeanne crée « Terre des enfants – Triel » (pour agir surtout à Madagascar). Second voyage (seule) en 88 ; troisième voyage en 90.

1993 :

M.J. Vieillemaringe démissionne de la présidence de « Terre des enfants –Triel » et en 1994 elle crée « Terre de partage » Orientation : « là où on a vraiment besoin de nous » et devise : « un franc reçu = un franc envoyé ! » Du fait d’un lien entre M.J. et Lucette Delcayre (« les Compagnons du Tour de Main » à Triel sur Seine) TdP continue de recevoir aussi l’aide de cette association de transmission du savoir (ateliers de travaux manuels) lors de leur exposition annuelle en juin à Triel sur Seine.

Marguerite Despature à Terre de Partage : cette dernière a rencontré Marie Jeanne Vieillemaringe à l’été 1988 (soutien scolaire de Marie Jeanne institutrice à la retraite auprès de Manjulal fils de Marguerite). Nouvelle rencontre au sujet de Terre de Partage en mars 2006.

2007 :

AG de mars 2007 à Aubazine (à laquelle participait aussi Christian Gaut), Marguerite s’engage à reprendre l’association à condition d’aller voir sur place … : 1er voyage en octobre-novembre 2007 avec Christian Gaut et Alain Prat.

2008 :

Reprise de TdP à l’AG de janvier 2008 : Marie Jeanne est nommée Présidente d’honneur, Christian Gaut Président, Marguerite Despature secrétaire, Arlette Boutot Trésorière (à la place de son mari Xavier), Alain Prat vice-président.
Peu à peu une équipe se crée et le conseil d’administration s’étoffe…. Nous ne faisons plus de parrainages d’enfants.

Objectif de nos actions :

Nourrir et scolariser les enfants, principalement de façon collective, nos actions passent essentiellement par les écoles (cantines), nous répondons aussi à des demandes ponctuelles (petites constructions, financement de mobilier scolaire, achat d’outillages, etc…, nous participons aussi volontiers au financement type micro-crédit à travers des actions permettant aux bénéficiaires d’aller vers une plus grande autonomie.

Localisation :

Principalement dans les régions centre-Sud de Madagascar (Fianarantsoa et « Hauts Plateaux »), côte Est (Mananjary) et côte Ouest (Tuléar).

Actions de TdP :

Par M.J. Vieillemaringe – A la reprise de l’association, les actions en général sont de nombreux petits cas isolés ce qui multiplie le travail en lien avec tant de personnes sur le terrain pour gérer ces multiples petits projets.
Il y a des parrainages groupés sur plusieurs enfants (notamment pour les jumeaux et les handicapés). Ces cas isolés sont bien suivis et l’argent n’est jamais donné directement à la famille mais envoyé par virements, en passant par des congrégations religieuses (2 fois par an en moyenne).
Types d’actions au moment de la reprise de TdP en 2008 : – aides pour la scolarité et la nourriture : même en écoles publiques il faut payer des droits d’entrée ; aucune école publique n’a de cantine (ce sont les enfants les plus pauvres qui vont à l’école publique) ; les religieuses organisent des cantines pour les enfants ces écoles publiques ; – dossiers de régularisation pour des enfants sans existence légale. – Aide auprès des familles de jumeaux (un tabou sur une ethnie d’un secteur géographique particulier sur la côte Est ; aide gérée par des prêtres missionnaires  – aide aux prisons de Mananjary et d’Ambositra. – aide à « Amika » à  Tulear (père Tollard aidé par les sœurs de la Providence de Rouen). – centre d’accueil Betania à Tulear (sœurs de Ste Thérèse d’Avesnes)

Partenariats :

Terre de Partage et Terre des Enfants Triel : après avoir fait connaissance en janvier 2010 avec Michèle Baron, décision est prise de créer un partenariat entre nos 2 associations en déléguant à Terre des Enfants nos dossiers dépendant de la congrégation des Sœurs de St Paul de Chartres (seule congrégation soutenue par Terre des Enfants Triel). A l’époque de Marie Jeanne, Michèle Baron secrétaire de Terre des Enfants Triel ; elle devient présidente en 2008 (et son compagnon secrétaire). Ils vont à Madagascar chaque année, notamment dans la région de Tuléar où TdP soutient aussi des actions.

Terre de Partage et TSAMAD :

Marguerite a rencontré Nicole Biesel par hasard chez les Bénédictines d’Ambositra puis une amitié est née suite à des échanges au retour de chacune à Brive et à Arcachon. Après un voyage avec N. Biesel en 2009 décision a été prise de créer un partenariat entre la TSAMAD et TdP pour un soutien financier réciproque sur divers projets (nous les avons aidés à financer des actions auprès des handicapés au Nord de Madagascar ainsi que dans la région de Tamatave ils ont financé une partie de la construction d’un puits en 2015).

Depuis 2008 nous essayons de partir chaque année à Madagascar pour effectuer le suivi de nos actions tout en gardant le principe suivant :
1 euro donné = 1 euro reçu à Madagascar
Les missions ne sont pas prises en charge financièrement par T.d.P. mais par les missionnés eux-mêmes Terre de Partage est une association loi 1901 non confessionnelle et non politique

 

Copyright © 2018 Terre de Partage Madagascar. Tous droits réservés.